Copene:tchet

Èn årtike di Wiccionaire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

So Payis condruze enute[candjî]

C'était aussi le vingt-cinquième du mois de nivôse dans le calendrier républicain français,dénommé jour du CHAT. En wallon, un chat "c'èst on tchèt, mins ossi on marcou (chat mâle), on minou (jeune chat) ou 'ne tchète (ou une chatte)". "On tchèt qui dit sès påtèrs" c'est un chat qui ronronne et "on tchèt qu'a djôn'lé" est un chat qui a eu des jeunes. "Li trô dè tchèt" (le trou du chat), c'est une chatière, "qui pèrmète al nut' å tchèt di div'ni on tchèt d'nut' (qui permet la nuit au chat de devenir un chat huant), come lès houperales (comme les sorcières). "On tchèt à sèt manèdjes" (un chat a 7 ménages) signifie que le chat s'introduit partout et s'y sent bien. "On pô come mi wice qui-n-a dè pèkèt". "Avu sès-åhes come tchèt d'vins on gruzalî" (avoir c'est aises comme un chat dans un groseiller), c'est être mal à l'aise et" viker come tchin èt tchèt " (vivre comme chien et chat) me semble une bonne définition du mariage, fut-il pour tous, "Minme si on n'achtèye nin on tchèt d'vins on sètch" (même si on n'achète pas un chat dans un sac). "Mins c'èst todi l'loûrd tchèt qui hape li sori "(mais c'est le lourd chat qui attrape la souris: se dit souvent des amoureux). "I fåt todi mèsfiyî dè loûrd tchèt qui hape li tchår fpû dè pot". (Il faut toujours se méfier du lourd chat qui vole la viande hors du pot, signifie qu'il faut se méfier de l'eau qui dort). "Lès èfants dès tchèts magnèt voltî dès soris" (les enfants des chats mangent volontiers des souris), "mins ci n'èst nin a on vî tchèt qu'on-z-apprind a lès haper" ( ce n'est pas à un vieux chat qu'on apprend à les attraper). våt bin " ci n'èst nin a on vî mårticot qu'on-z-apprind a fé dès hègnes " (ce n'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire des grimaces). "Fé voler l'tchèt" à Verviers, c'est faire une sottise, et "cwand l'tchèt èst-st-èvôye, lès soris sont mèsses" (quand le chat est parti, les souris sont maîtres), comme en Iran, "quand le tchador les souris dansent ?". "L" tchèt r'toume todi so sès pates, piède sès poyèdjes, mins n'heut nin sès manîres". (le chat retombe toujours sur ses pattes, perd ses poils mais pas ses manières). "L'cowe dè tchèt a bin m'nou" (la queue du chat est bien venue = il faut s'attendre à tout, on ne sait ce qui va arriver), "èt come lès tchèts s'agrifèt wice qui polèt" (et comme les chats s'agriffent où ils peuvent), "asteûre dj'a-st-on tchèt d'vins gozî, adon dj'ennè va beûre on p'tit pèkèt ".

--Lucyin (discussion) 14 di djanvî 2015 a 18:29 (UTC)