nier

Èn årtike di Wiccionaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Flag of Wallonia.svg Walon

dalaedje.gif

nier [o.n.]

1. sôre di blanc fyi ki court dins l’ coir des biesses (et des djins) et fé passer do corant do cervea eviè les tchås et les dispoyes, et å rvier. Come les ôtes, dji hertcheye a m' cou on vî mehin k' on lome li lwè do talion, ki mes niers ravikèt a fwait ki m' cervea el pîtlêye (R. Brialmont). F. "nerf". >> aler so ses niers : esse rade måvlé. F. "être sur ses nerfs, avoir les nerfs tendus". >> esse sovint so ses nier : esse sovint mwais. F. "colérique". >> sofri des niers ; u : >> aveur ene maladeye di niers ; u : >> esse prins des niers : esse malåde del tiesse et vite mwais. F. "maladie nerveuse". >> ene atake di niers : ene crijhe di niers. F. "crise de nerfs". >> i m' dene so les niers; u : >> i m' tape so les niers; u : >> i m’ reboltêye les niers; u m’ fwait araedjî. On dit eto : amwaijhi, måvler, corcî. F. "exaspérer".

2. blanc tissu foirt deur ki raloye les musses ås oxheas. C’esteut on boket d' tchå tot plin d' niers. F. "nerf, tendon, aponévrose, ligament". >> c’ est on paket d’ niers ; u : >> bole di nier ; u : >> ci n’ est k’ on nier : dijhêyes po ene djin ki bodje toltins, ki s’ måvele åjheymint. F. "hypernerveux". >> i n' såreut esse crås, c' est tos niers di s' coir : c’ est on maigue. >> viker so ses niers : bouter toltins, sins rasta. >> gros nier : sitocaedje d’ ene djonteure. F. "foulure, entorse". >> on nier alongui ; u >> on nier foirci : on tindon di stindou. F. "élongation". >> nier di boû ; u : >> nier di torea : usteye des policîs, po bouxhî so les cis ki fwaiynut do disdut. F. "matraque". >> biftek å ptit nier : biftek prins so li spale (tchivå u grosse biesse). F. "filet d’épaule ". >> djus d' nier : dijhêye po asmetante vatche ki va bénrade veler : les tindons inte l' cawî et les clons sont distinkyîs. I m' shonnéve k' elle esteut dedja djus d' nier et k' ele tripléve ir al nute (J. Lahaye). On dit eto : cassêye.

3. musse tinkyî. Cwand i fwarcit, on lyi voet potchî ses niers Av' veyou l' torea ? Ké nier, hê, Piere ! F. "muscle". >> aveur dobe nier : esse plin d’ musses.

4. (imådjreçmint) coraedje, alant. Il a bråmint do nier.


Parintaedje

(sol bodje nierv-)

(minme sourdant etimolodjike)

Disfondowes

nier 
niêr, gnér, gnêr, nyinr, gnèr, nêr.

Vîs scrijhas

nier 
nierz (1210).

Sicrijhas ezès motîs

nier 
niêr [R2, O2, C1, C13, E34, S109, S117], niêr' [O0], gnér [E1], nêr' [O4], nèrf' [O3]
nierea 
gnèrê [E1], niêria [R2]
nieron 
niêron [S17, S109]
niereus 
niêreû [S17, S109] [1]

Hårdêye divintrinne

Sourdants et pî-notes

  1. Loukîz al djivêye des motîs.